28 – Surveillance

L’homme surveille. C’est l’avantage d’avoir une fenêtre sur la rue. Il pense un peu à ceux qui, sur cour, n’ont plus aucune idée de la vie à l’extérieur ; mais ils se sont si souvent vantés du calme de leurs appartements : qu’ils s’en gavent jusqu’à la dépression maintenant ! Lui, au moins, voit la… Poursuivre la lecture de 28 – Surveillance

Publié le
Catégorisé comme Carnet

27 – Comme ça

L’homme avait des projets. Des réunions planifiées, des entretiens calés. L’homme savait où il allait, et pour y aller, il y allait. De rendez-vous au sommet en rencontres informelles. L’homme savait qu’on l’appellerait et qu’on lui demanderait son avis. Des tâches à accomplir, du travail à abattre. Des voyages professionnels et des notes de synthèse.… Poursuivre la lecture de 27 – Comme ça

Publié le
Catégorisé comme Carnet

26 – Mains

L’homme apprit à se méfier de ses mains. Jusque-là, elles étaient plutôt pratiques et rendaient de multiples services dans les occasions les plus variées. Jardinage, bricolage, ménage, rafistolages en tout genre. De la vidange de la voiture au pages feuilletées des livres les plus indigestes. De la cueillette des cerises aux lacets refaits mille fois.… Poursuivre la lecture de 26 – Mains

Publié le
Catégorisé comme Carnet

25 – Primesautière

L’homme parfois a l’âme primesautière. Le mot sonne joliment. Il s’imagine à cloche-pied, de fleur en fleur célébrant le printemps sans penser à rien qu’au parfum des glycines, aux odeurs du muguet, aux reflets des narcisses. Un premier saut, un deuxième, et ainsi de suite dans une clairière balayée par des rais de soleil. Il… Poursuivre la lecture de 25 – Primesautière

Publié le
Catégorisé comme Carnet

24 – Appartement

L’homme, au début du confinement, avait vite fait le tour de son appartement. Chambre, salon, cuisine et salle de bain. Un couloir qu’il parcourrait à petite foulées, en pas chassés. C’était son monde et il allait tourner là sur lui-même. Et les jours avaient passé comme passent les jours. L’un après l’autre et dans l’ordre.… Poursuivre la lecture de 24 – Appartement

Publié le
Catégorisé comme Carnet

23 – Couture

L’homme est une machine à coudre. C’est sa nouvelle passion. Il fait passer le fil dans le chat de l’aiguille avec la dextérité d’un chirurgien cardiaque en fin d’opération. Cela l’occupe du lever au coucher et pour tout dire, il ne dort plus. Il coud. Il découpe tout le tissu qu’il peut trouver. Seul en… Poursuivre la lecture de 23 – Couture

Publié le
Catégorisé comme Carnet

22 – Faune

L’homme a repéré des animaux qui s’approchaient sans crainte. Dans sa rue, il a d’abord vu quelques lapins, des mésanges plus téméraires qu’à l’ordinaire et ça n’a pas cessé : un troupeau de daims, un paon, une famille de canards, un renard, trois blaireaux, un sanglier et une tripotée de marcassins. La ville se transforme… Poursuivre la lecture de 22 – Faune

Publié le
Catégorisé comme Carnet

21 – Compagnie

L’homme commence à ressentir un furieux besoin de compagnie. Il ne peut rester indéfiniment seul, chez lui, sans personne à qui parler. Sa bouche est pâteuse de journées entières sans un mot. Il se sent près à répondre à n’importe quelle question, sur n’importe quel sujet, quitte à passer pour un imbécile. Mais il n’exclut… Poursuivre la lecture de 21 – Compagnie

Publié le
Catégorisé comme Carnet

20 – Lire

A force de chercher une occupation, cela devait arriver. L’homme a voulu un livre. Un vrai livre, un qui l’emporte ailleurs, le fasse voyager, le happe, le retourne, le bringuebale, le secoue un peu. L’homme espérait des soleils couchants, des mers turquoises, des lagons oubliés, des aéroports bondés, des rencontres impromptues, des corps qui se… Poursuivre la lecture de 20 – Lire

Publié le
Catégorisé comme Carnet

19 – Vin rouge et postillons

L’homme ne se trouve pas doué pour le bonheur, la liesse, la joie. Conscient de ses limites, il décide parfois d’y remédier. Lorsque les sources d’éclats de rire ne lui semblent plus assez nombreuses, ni durables, lui reste à visiter la cave. Il sait les dangers d’un excès de modération qui conduit au dépérissement. L’heure… Poursuivre la lecture de 19 – Vin rouge et postillons

Publié le
Catégorisé comme Carnet