170 – En commun

Ce véhicule ne prend pas

De voyageur

—-

Détourner les yeux

Et le cœur

Les mains croisées surtout

Partir à reculons

Et puis tourner le dos

Quand l’autre au fond du trou

Râle à la mort

—-

Il faudrait accepter

Le cœur à l’intérieur

Sec

Charbon éteint que rien ne fait plus battre

—-

Avoir tenté un sourire

Une grimace

Un masque

—-

Ne vous adressez pas au chauffeur

Il conduit

Concentration

—-

Validez votre titre de transport

Évitez l’

Espace réservé

À d’autres

Sauvez les apparences

—-

Quelle destination ?

Qu’importe

Il faut bien être quelque part

Mais surtout quitter la ville

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut