Pilon

"Les ventes de votre ouvrage sont aujourd’hui devenues trop faibles pour que nous puissions conserver l’intégralité du stock. Par conséquent, nous référant à l’article de votre contrat prévu dans ce cas, nous vous informons que nous serons amenés à détruire une partie des exemplaires en notre possession, et ce d’ici à la fin de l’année.
Le stock conservé sera de 200 exemplaires."

C’est une lettre type, reçue aujourd’hui. Un livre qui retourne d’où il était venu, sans, peut-être, avoir trouvé tous ses lecteurs.
Petit pincement au coeur, forcément.

200 exemplaires… Un collector, maintenant, donc.

Si vous hésitiez à l’acheter, en tout cas, c’est le moment ou jamais. A ce rythme là, on ne peut pas garantir qu’il y en aura pour tout le monde…

Mais bon, honnêtement, ça a vieilli depuis 2003… D’aucuns m’auront dit à quel point ils l’ont trouvé intéressant, d’autres seront restés sur leur faim, certains l’auront trouvé trop technique, ou alors trop simple, car des retours de lecteurs, il y en a eu. Des bons et des moins bons. Et c’est fini, maintenant.

En route vers d’autres projets !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.