J’aime assez Comment on devient écrivain, d’Antoine Albalat pour m’en être procuré un exemplaire en papier. Je recommande à celles et ceux voulant faire profession d’écrire d’y jeter un oeil. J’en avais cité quelques passages ici. Depuis, le livre est disponible sur Gallica, en texte intégral, ce qui est un bon moyen d’y regarder à moindre coût. J’en garde un extrait sur le journalisme. L’anecdote date du XIXème siècle. Le journalisme a bien évolué depuis. A moins que…

Georges Duval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.