La grande loi de l’ontologie

La bêtise n'est pas d'un côté et l'esprit de l'autre. C'est comme le vice et la vertu. Malin qui les distingue.
Axiome : Le synthétisme est la grande loi de l'ontologie.

Gustave Flaubert, Lettre à Louis Bouilhet du 1er août 1855, Correspondance, édition de la Pléiade, 1980, tome II, p. 586.

Cette citation est évoquée dans un article : Discours amoureux et polyphonie dans Belle du Seigneur, de Anne-Marie Paillet, où il est beaucoup question de zeugmes, et que je cite dans Les Zeugmes au plat.

Cela ne m'avait pas sauté aux yeux lors de la rédaction, mais la citation de Flaubert avait toute sa place dans le dernier chapitre du livre, sur ce à quoi sert le zeugme. Il faut bien que les bonus en ligne servent à quelque chose… Comme  à amoindrir le regret que cette citation manque dans le livre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.