Duperie

L’écrivain, c’est sa fonction, dit toujours plus qu’il n’a à dire: il
dilate sa pensée et la recouvre de mots. Seuls subsistent d’une oeuvre
deux ou trois moments: des éclairs dans du fatras. Vous dirais-je le fond de ma pensée? Tout mot est un mot de trop. Il s’agit pourtant d’écrire : écrivons…, dupons-nous les uns les autres.   

Emil Michel Cioran La tentation d’exister

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.