18 – Télétravail

L’homme parfois travaille. Il a des choses à faire qu’on lui a apprises, qu’on lui a demandées et qu’il réalise. Il espère qu’un autre qui aura appris autrement ne défera pas. Et qu’encore un autre ne changera pas d’avis. L’homme a des sujets à traiter. Des dossiers. Des chantiers sur le feu. Il travaille chez… Poursuivre la lecture de 18 – Télétravail

Publié le
Catégorisé comme Carnet

17 – Lieux

L’homme est conçu pour se rendre d’un point à un autre. Sédentaire, il s’étiole. Ses deux grandes jambes traînent autour de lui comme des appendices inutiles, les tentacules amorphes d’une méduse échouée. Ses pieds se couvrent de verrues, puis de lichen et de mousse, ils pourrissent sur le tapis. Le souvenir des grandes plaines le… Poursuivre la lecture de 17 – Lieux

Publié le
Catégorisé comme Carnet

16 – Cuisiner

L’homme est ainsi constitué qu’il doit se nourrir régulièrement. Il s’alimente par habitude trois fois par jour. Le matin au lever, vers midi, puis à la tombée du jour, si le jour tombe à l’heure du dîner. Chaque repas impose ses propres règles, et l’homme n’y déroge pas. A condition que les stocks le lui… Poursuivre la lecture de 16 – Cuisiner

Publié le
Catégorisé comme Carnet

15 – Les mots-croisés

Ne pas faire l’autruche. Après des jours la tête sous les coussins, comme un besoin d’évasion. Pour ne pas finir timbré, sortir de la routine. Besoin du bleu du ciel à travers les vitres, au moins. L’homme fait tout pour éviter le billard, mais il lui faut des lignes de fuite, un horizon, un semblable,… Poursuivre la lecture de 15 – Les mots-croisés

Publié le
Catégorisé comme Carnet

14 – La toux

Un grattement, une irritation, un raclement, une explosion. Dans le coude, il faut penser à tousser dans le coude. Chez lui aussi, l’homme veut respecter les consignes. Ne pas recouvrir du virus sa table basse ni son canapé. L’homme tousse. Et chaque fois il se demande si ça y est, si le virus est là,… Poursuivre la lecture de 14 – La toux

Publié le
Catégorisé comme Carnet

13 – La livraison

L’homme a commandé une pizza. Pepperoni, sans anchois. Longuement il a hésité avec l’hawaïenne, mais de l’ananas sur une pizza ? Ou du chorizo ? L’homme pense qu’il faut s’en tenir aux valeurs sûres pour faire face à l’adversité sur des bases solides ; la tradition contre l’effondrement. Et pourquoi pas des merguez, tant qu’on… Poursuivre la lecture de 13 – La livraison

Publié le
Catégorisé comme Carnet

12 – Supermarché

L’exercice imposé des courses n’offrait jusque-là que peu d’attrait. De samedi en samedi, c’est tout juste si les promotions en tête de gondole levaient encore le sourcil de l’homme contraint au ravitaillement. Le confit de canard par douzaines de cuisses, une caisse de rosé-pamplemousse offerte pour deux achetées, le deuxième paquet de crackers saveur olive-garrigue… Poursuivre la lecture de 12 – Supermarché

Publié le
Catégorisé comme Carnet

11 – Jogging

L’homme se découvre une passion pour la course lorsqu’on lui intime de ne plus sortir de chez lui. Jusque-là, deux cents mètres jusqu’à la boulangerie lui semblait un horizon indépassable. Il a droit de trotter une heure ? Hors de question de ne pas en profiter. Les bienfaits du jogging s’imposent comme la chantilly sur… Poursuivre la lecture de 11 – Jogging

Publié le
Catégorisé comme Carnet

10 – Confinement

Jusqu’où l’homme peut-il aller dans le confinement ? Y a-t-il une limite au-delà de laquelle il n’y aurait plus rien à confiner ? Ces questions sont légitimes et la réponse évidente. L’homme peut ne pas bouger. Plus du tout, et rendre imperceptibles les gargouillements internes de ses viscères, inaudible le souffle de ses poumons, inodores… Poursuivre la lecture de 10 – Confinement

Publié le
Catégorisé comme Carnet