Cas pratique de management

Étudions ensemble une situation managériale et les différentes options qui s’offrent, avec pour chacune leurs avantages et inconvénients.

Soit A, la directrice, B, le chef de service, C, l’employé. A reçoit un message de C accusant B de lui avoir raccroché au nez. B explique à A qu’il a coupé cours à la conversation après que C l’a insulté. C dément.

A convoque B et C. Quatre options sont possibles.

1 – A donne sa confiance à B et C écope d’un rappel au règlement. Voire d’un avertissement.

2 – A donne sa confiance à C et demande à B de s’excuser, voire de démissionner.

3 – A annonce qu’elle ne peut pas déterminer qui ment et instaure de nouvelles règles de travail.

4 – A assure B et C de sa confiance : C aura dit quelque chose d’insultant à B sans le vouloir. C’est un problème de communication. Tous les deux ont raison parce qu’ils ne voient pas la réalité du même point de vue.

Les conséquences des choix 1 et 2 ne sont pas satisfaisantes, ces options règlent le problème brutalement .

L’option 3 a un inconvénient majeur : B et C comprennent tous les deux que A n’a pas assez confiance en eux pour envisager qu’ils ne puissent mentir. La suspicion s’instaure, et risque de se diffuser au reste de l’équipe.

L’option 4 est la plus satisfaisante : l’intégrité de chacun est reconnue. Le dialogue peut reprendre et les leçons des difficultés de communication ont une chance d’être tirées.

Le manager peut bien entendu se retrouver moralement plutôt d’accord avec l’option 3, cependant, en pariant sur l’avenir, il choisira l’option 4. La seule qui laisse une possibilité de résoudre le problème sans blesser personne.

2 réflexions sur “Cas pratique de management”

  1. Belle mise en situation ! Merci Sébastien,

    Est-ce qu’on peut ajouter une 5ème option où B et C se voient confier par A la mission de trouver une issue positive à leur différend ? Il est possible que D – sans doute extérieur à l’organisation – soit convié à intervenir pour permettre à B et C de prendre du recul, observer ce qui bloque, identifier les malaises et les besoins de chacun pour enfin avancer… ?
    J’en ai même une 6ème ! B et C sont formés à l’approche Relation(s) et trouvent d’eux-même la clé au différend. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut