20 ans de blog

Ce site fête cette année ses 20 ans. 20 ans de présence sur Internet, et 1690 articles. Il y a eu des période de publication quotidienne, et d’autres un peu moins dense, mais tout est resté en ligne, y compris les 1300 commentaires (la plupart de l’époque précédant les réseaux sociaux sur lesquels les discussions ont depuis migré).

1690 articles, c’est à la fois beaucoup et peu. Pendant un temps, c’étaient des réflexions, et une sorte de journal professionnel, des ressources, de l’actualité. J’ai ouvert d’autres blogs, aujourd’hui plus ou moins disparu, mais celui-ci est resté, comme mon lieu de publication sur le web, celui que je maîtrise, là où je suis chez moi. Son contenu a évolué avec moi, et il est aujourd’hui, à l’image de sa page d’accueil, consacré à mes activités actuelles, et donc essentiellement à mes activités littéraires. J’ai un site vitrine pour mes activités professionnelles, et une newsletter sur laquelle je partage ma veille (sur l’écriture et les techniques rédactionnelles professionnelles et créatives).

20 ans, c’est presque trop long pour un bilan, mais c’est l’occasion de rappeler une chose : Internet est un système ouvert, sur lequel chacun fait ce qu’il veut, en responsabilité. Vous pouvez vous contenter des réseaux sociaux, où vous êtes à la merci des algorithmes et de décisions commerciales qui vous échappent. Vous pouvez créer votre propre espace, ce qui ne demande pas tant de connaissances techniques que cela, et vous aurez alors toute latitude d’organiser les choses comme vous le souhaitez.

20 ans que je suis chez moi. Je sais que bien moins de personnes viennent y lire qu’à la grande époque des blogs (avant 2010, en gros). Mais cet espace de publication est aussi pour moi, et sa discrétion n’est pas pour me déplaire. Je n’ai pas à y gérer une communauté envahissante (et je sais ce que c’est pour l’avoir fait en d’autres lieux). Je peux y mener de petites expériences (parfois de plus ambitieuses), sous l’oeil généralement bienveillant et souvent silencieux de quelques fidèles. Je peux m’y épancher un peu, parfois, mais j’essaye de garder cela pour la sphère privée.

20 ans de blog, donc, et tout cela disparaîtra sans doute un jour, mais est-ce grave ? La plupart des textes sont écrit directement en ligne, ici, sans sauvegarde d’aucune sorte ailleurs. C’est un risque. Cette volatilité, aussi, fait partie de l’expérience.

Quelques uns de celles et ceux qui lisent ce billet (oui, on écrivait des billets sur les blogs, au début), étaient présents il y a vingt ans. Quelques amitiés sont nées. Il y a eu de belles rencontres. Et je n’aurais sans doute pas fait tout ce que j’ai fait depuis 20 ans sans l’exercice du blog et ces liens qui se sont tissés dans la vie réelle.

C’est ça aussi, 20 ans de blogs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut