S’en moquer

Il faudrait s’en moquer, que vous ne comptiez pas. Que les nombres n’aient pas à voir. Que les nombres soient sans être nombres. Qu’ils chiffrent juste. Forcément juste. Il faudrait s’en moquer et que ce soit léger. Que ça ne pèse pas et qu’ainsi de tout son poids cela fasse levier. Il conviendrait que cela n’ait pas besoin d’être écrit. Effacer jusqu’au zéro. Qu’il ne reste rien et que ce soit si visible qu’on ne puisse l’ignorer. Il conviendrait cependant que quelque part quelqu’un comprenne. Pas plus. Et qu’il oublie. Et que ça n’ai pas plus d’importance que si rien ne s’était passé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.