Quelques considérations sur les Ministères

Les ministères français et leur identité numérique… Une courte histoire édifiante, en commençant d’abord par le Ministère de l’éducation, puisque j’écris ce billet à la veille de la rentrée des classes. Pour signaler l’existence d’un "coucou" du web, qui vient nicher, malin, sur une adresse très proche de celle du ministère. educationgouv.fr, alors que pour le ministère, c’est education.gouv.fr. Malin, le coucou, puisque son site semble bien parler d’éducation mais regorge en fait de publicités thématiques. Un procédé classique que je ne n’avais pas encore vu appliqué à un ministère.
Educationgouv

Mais que fait la justice ? Rien, puisqu’il lui arrive la même mésaventure avec justicegouv.fr…

En testant deux trois autres sites de ministère, j’ai commis une recherche que je fais rarement dans google : "ministère de l’économie". Et là, c’est amusant, parce que l’on tombe sur la plus belle page d’accueil officielle du gouvernement français. Pour 1994, en tout cas.
Minefi

L’explication ? Le changement de nom du ministère. Ce n’est plus le Minefi, comme avant, mais le Minefe, qu’il faut chercher. Le Minefi n’existe plus. Mais, pour Google, lorsqu’on cherche le ministère de l’économie ou le ministère des finances, c’est toujours le minefi.gouv.fr qui arrive en tête. D’où la création de cette page d’accueil d’un autre âge. Alors que le Minefe aurait peut-être pu demander gentillement à google de faire quelque chose. Ou à un graphiste…

C’est dur à gérer, tout de même, Internet, avec tout ça…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.