Première noyade

Noyade

« C’est malheureusement la première noyade de l’année », nous dit l’article en son début ? Malheureusement la première ? Il eut donc convenu qu’il y en ait d’autres au préalable pour que le malheur soit évité ? N’abusons pas des adverbes, dit-on dans les écoles de journalisme. A raison. Et, si nous ne voulons nous en passer, qu’au moins on les place à bon escient.

Et, oui, cette noyade peut être considérée comme malheureuse, mais il est d’autres moyens de le dire.

Et même pas un zeugme dans l’article…

source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.