Philippe Vasset dans le blanc de la carte

Philippe Vasset est écrivain. Son dernier livre, je ne l’ai pas encore lu. Mais, sans attendre, il faut signaler le site internet associé. Que dire ? Il faut lire l’article de François Bon sur le sujet. Et, ensuite, cliquer sur un site blanc. Là, vous allez découvrir ces lieux que les cartes ne renseignent pas. L’expérience est un peu déroutante, et si elle m’emballe c’est parce qu’elle fixe un moment du lieu… Elle fixe ce qui jamais ne serait fixé, ce qui, littéralement, n’a pas droit de cité sur la carte. Elle le fixe, et elle l’écrit en mélant texte, image, vidéo. C’est l’expérience la plus aboutie d’écriture multimédia que j’ai eu l’occasion de voir.

Les lieux sont perdus, industriels, urbains, sauvages… Je commande le livre de ce pas. Pour moi, c’est clair, il y a là un événement à ne pas manquer.

 

Et je retourne sur ce site blanc.

[MAJ – le 6 septembre : j’ai lu le livre]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.