L’OuLiPo, enfin !

S’il est bien un site qui manquait au Web jusque là, c’était l’officiel
de l’Oulipo. Pour mémoire, voici la définition de l’Oulipo telle
qu’écrite par Jacques Roubaud et Marcel Benamou :

OU c’est OUVROIR, un atelier. Pour fabriquer quoi ? De la LI.
LI c’est la littérature, ce qu’on lit et ce qu’on rature. Quelle sorte de LI ? La LIPO.
PO
signifie potentiel. De la littérature en quantité illimitée,
potentiellement productible jusqu’à la fin des temps, en quantités
énormes, infinies pour toutes fins pratiques.

Fondé en 1960, l’Ouvroir est toujours jeune et plein d’avenir. Sur son
site, on trouvera des infos, des textes, des définitions de
contraintes, bref, l’essentiel, comme l’accessoire, pour se tenir à la
page. Autant dire qu’il faudra y jeter régulièrement un oeil.

Le site de l’Oulipo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.