Formation à l’écriture Web au CFPJ

J’assure demain, 30 novembre 2005, une formation d’une journée à l’écriture Web au CFPJ (Centre de Formation et de Perfectionnement des Journalistes). Je me servirai d’un blog pour que les stagiaires accèdent aux exercices, proposent leurs solutions, et visualisent les corrigés. Vous pourrez donc suivre, quasiment en direct, le déroulé de cette journée ici.

Rejoindre la conversation

3 commentaires

  1. Sauvée par un baiser
    Une jeune fille est sortie du coma grâce à un simple baiser. C’est l’un des ses soupirants qui a réalisé ce miracle, ce lundi 4 juin 2012. Elle était entre la vie et la mort depuis plusieurs mois, à cause d’un fruit empoisonné.
    « C’est un miracle, blanche-neige est sauvée !  » Atchoum et grincheux cachent pas leur soulagement. Ces deux représentants du CHSCT de la maisonnette « Hého, ya du boulot »redoutaient d’éventuelles poursuites judiciaires depuis que la jeune fille avait ingurgité un poison inconnu dans leur maison.
    Pourtant, selon certains voisins, c’est sa belle mère qui avait tenté de la supprimer. Jalouse de sa beauté, le seconde épouse du roi avait juré la perte de sa belle fille. Après l’avoir chassé du chateau, puis envoyé un chasseur la tuer, la marâtre avait opté pour le poison dissimulé dans une pomme. Ces accusations, proférées par un écureuil dépressif, n’avaient pas été jugées recevables par la justice royale.
    L’affaire s’est dénouée en quelques secondes . Il a suffit d’un baiser donné par le Prince Charmant, l’amoureux de Blanche-neige pour que celle ci sorte du coma. Des analyses de salive sont encours pour tenter de comprendre le processus chimique.
    La meutrière présumée ne pourra être suspendue à un croc de boucher comme l’exige la tradition pour une tentative de meurtre. Son corps disloqué a été découvert au fond d’un ravin. Toujours selon le même écureuil, la belle-mère était déguisée en sorcière. Elle aurait été poussé dans le vide par un faon en furie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.