Feu Pointblog

Une page, Web, se tourne. Et pas des moindres. Poinblog cesse d’émettre… Le blog numéro 1 en France, pendant longtemps, n’aura pas soufflé ses 4 000 billets. Il n’aura pas dépassé les 15 000 commentaires. Mais il aura fait beaucoup, en son temps, pour le développement des blogs en France.

On pourrait gloser sur les raisons d’un échec. Gilles Klein, dans la continuïté de son fondateur Cyril Fiévet, portait Pointblog à bout de bras depuis deux ans. Il s’explique dans un dernier billet.

Tout, pourtant, n’est pas perdu. Gilles Klein, n’est pas parti les mains vides. Et il relance l’aventure, sur un nouveau site : Le Monde du Blog. Une page s’est tournée, mais on lui souhaite bonne chance. Seul maître à bord.

Rejoindre la conversation

4 commentaires

  1. Depuis qu’il a viré les plus motivés (comme Lenotre et les autres) le navire à coulé. Ce blog était devenu platonique, sans aucune âme, les lecteurs disparaissaient comme neige au soleil. Son caractère horripilant sur les autres blogs ne lui a pas réussi. J’espère qu’il en tirera des leçons et se remettra en question.
    Je ne comprends pas pourquoi vous le soutenez. Sympathie journalistique ?
    Toujours aussi moche son autre site. Visiblement il ne fait que dans le morbide et les accords de couleurs douteux.

  2. Bonjour Julien
    Cote lecteurs les chiffres disent le contraire, cela a monté ces deux dernières années.
    Cote horripilant pourquoi ne pas avoir envoyé un mail pour me le dire si c’est le cas ?
    Pour avancer il n’y a que les critiques.. je le sais, elles vous aident à progresser
    Quand au design, on n’aime ou pas, mais il n’a pas bougé depuis 2003… 😉

  3. On peut être certain que le propriétaire du titre essaiera de le revendre ou une fois encore de trouver des bénévoles pour le faire fonctionner (qui seront bien contents de trouver de l’audience toute faite d’ailleurs, ne leur jetons pas la pierre).
    Bonne continuation à Gilles qui n’a fait que trop durer cette situation ubuesque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.