Facebook… fallait bien

J’ai cédé. Je suis allé voir sur FaceBook ce que tout le monde y trouvait. C’est terrible. D’abord parce que ce n’est pas du tout intuitif. Mais le résultat est là : dans le genre logiciel social, c’est très impressionnant. Trop, presque. Je vais continuer de voir. Et puis, si c’est bien, et bien… je continuerai encore. Si il y a des amis que je n’ai pas encore repéré, en tout cas, je suis là.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.