crevettes mot-clef

Ecriture web : explorer le champ lexical

Lorsqu’on vous parle d’écriture web, on vous parle depuis longtemps de mots-clés. C’est bien, les mots-clés : c’est ce que tape l’internaute dans son moteur de recherche favori pour vous trouver. Ainsi, placer comme il faut les mots « crevette » et « Madagascar » permet d’atteindre un bon référencement sur ces mots là (ça ne suffit pas, mais c’est un bon début).

Google est plus malin que cela. Il sait des choses sur les mots que vous ignorez parfois. Il est même capable de retrouver un article sur les crevettes lorsque vous cherchez le mot « gambas ». Même si le mot gambas n’est pas dans l’article. C’est que manifestement, Google repère la cohérence des champs lexicaux que vous utilisez. Mais qu’est-ce qu’un champ lexical ? C’est l’ensemble des mots qui vous vient à l’esprit sur un thème donné. Pas forcément de la même famille, pas forcément de même nature : des adverbes, des adjectifs, des verbes, des noms qui, tous, font référence à un thème.

Une explication en vidéo :

La question qui se pose alors à l’auteur d’un texte sur le web est : comment faire le tour du champ lexical d’un sujet donné. Les associations d’idées sont la première voie. A condition de ne pas se laisser embarquer : la métaphore est a priori l’ennemie jurée du champ lexical.

Les dictionnaires sont une source bienvenue. J’utilise en ligne le TLFI. Un bon dictionnaire de synonymes a tout son intérêt.

Les associations d’idées des autres sont également une source quasi inépuisable. Seulement, comment rentrer dans leur tête ? Il y a un outil pour cela. Keyword Tools « s’appuie » sur les requêtes sur Google pour vous suggérer des mots-clés à partir de ce que les internautes tapent vraiment dans le moteur de recherche.

Le mot-clé crevette recèle de nombreuses potentialités d'associations.
Le mot-clé crevette recèle de nombreuses potentialités d’associations.

 

Impossible d’utiliser toutes les suggestions dans un texte, mais vous avez là, si on y réfléchit de cette façon, la description de ce que pourrait contenir un site thématique sur la crevette et les façons de la cuisiner !

Le travail de définition du champ lexical n’est pas le même selon que l’on élabore le champ lexical de base d’un site donné ou celui d’un article particulier.

Lorsqu’on lance ou lorsqu’on refait son site web, on a tout intérêt à prendre le temps d’élaborer un champ lexical « de base » : 30 à 40 mots ou expressions que l’on retrouvera de page en page et qui donneront aux moteurs de recherche la vision de l’unité thématique du site. Les mots-clés que l’on retiendra ne seront pas les mêmes selon la cible à laquelle on s’adresse : un site professionnel n’aura pas forcément à repousser un vocabulaire technique qui n’aurait pas sa place sur un site grand public. C’est un travail important, qui peut prendre du temps.

Lorsqu’on écrit un article sur un site, la réflexion sur le champ lexical sera l’occasion de s’assurer qu’on ne passe pas à côté de quelque mot-clé important. Il s’agira de donner une unité à son texte, et de mieux faire ressortir la page qui le contiendra dans les moteurs de recherche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.