Ecrire pour le Web, en une page

On me demande, dans le cadre d’un appel d’offre, de rédiger une page sur les grands principes de l’écriture Web. L’écriture Web en une page ? D’accord. C’est parti.

1- Faire simple
Dans la construction des phrases, le choix du vocabulaire utilisé. Le nerf de la guerre : sujet, verbe complément. Pas de négation. Pas de formes passives.

2- Faire court
Des textes courts, des paragraphes courts, des phrases courtes. Plus c’est long, moins c’est bon.

3- Choisir le bon plan
La pyramide inversée et la règle des 5 W. L’info avant toute chose, et à tous les niveaux.

4- Créer du lien
Des liens explicites et des plans de dossier bien conçus.

5- Rédiger des titres informatifs

Hors contexte, il n’y a pas de salut : tout est dans le titre ou rien n’est lu.

6- Mettre en place une titraille équilibrée
Chapô, intertitres, légendes, surtitres : autant d’accroches qui doivent se répondre en écho ou faire la différence.

7- Savoir s’affranchir des règles
Parce qu’un objectif de communication spécifique peut presque tout justifier en matière d’écriture.

Bon, ça fait moins d’une page. Mais tout y est. Si, si.

Rejoindre la conversation

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.