Des limites du Podcast

Le Podcast est le dernier gadget à la mode. Un truc simple et efficace, qui permet à tout un chacun de diffuser du son fait à la maison (dans le bus, l’avion ou en pédalo) sur son blog. Révolutionnaire, forcément révolutionnaire, puisque nouveau (enfin, pas si nouveau, mais émergent).
Et je dit : "stop".
Regardez bien cette image.
Podcast

Elle ne vous dit rien, absolument rien. Et c’est normal, en l’occurence, puisqu’il ne s’agit que d’une capture d’écran. Et bien, pour moi, et quelques autres, j’en suis sûr. Un Podcast, la plupart du temps, ce n’est que ça. Rien d’autre.
Parce que lorsque, je sais, ce n’est pas bien, on se connecte depuis son lieu de travail, on ne peut pas écouter. Au pire, on n’a même pas d’enceintes sur le PC, ni de casque, au mieux, on ne prend pas le risque de tirer de leur sieste les collègue en lançant un fichier audio dont on ne sait pas exactement ce qu’il contient.
Le podcast, sans plus d’explication, c’est la fin du blog au bureau, et ça, c’est une catastrophe.
Reste le soir à la maison. Ouf.
Et je ne parle même pas de la vidéo qui arrive. Je n’ai que des films muets à me mettre sous la dent, moi.
Et on appelle ça le progrès ?

Rejoindre la conversation

4 commentaires

  1. Quelle est la différence entre ce nouveau Podcast et un bon vieux lien qui provoquait l’ouverture de Quicktime ?
    Je ne saisis pas bien la nouveauté…

  2. Arrêtez de nous podcaster les pieds

    Bon daccord, le podcasting cest neuf et cest rigolo. Mais une fois lengouement du début passé, quel sera le véritable apport de cette technologie pour les utilisateurs ?
    En théorie, lécriture Web est multimédi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.