De la stupidité

On n'échappe pas à la stupidité. Mais nous pouvons faire de notre propre stupidité une stupidité personnelle, unique. Puisqu'il nous faudra quand même échouer, échouons en beauté. Puisque nous devons quand même tomber, tombons en chantant. Etre stupide de la façon la plus pittoresque et la plus variée possible nous permettra d'échapper à la grisaille et la rigidité, les deux pans dangereux de la stupidité. Faisons de la bêtise notre fort.

Matthijs van Boxsel, L'encyclopédie de la stupidité, Petite Bibliothèque Payot.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.