De la chair et de l’esprit

Le zeugme associe souvent en une expression l'abstrait et le concret, archétype ici, avec la chair et l'esprit du haut fonctionnaire, épinglés par Jules Romains, qui savait conjuguer le verbe messeoir.

Un peu d’embonpoint, un certain avachissement de la chair et de l’esprit, je ne sais quelle descente de la cervelle dans les fesses, ne messiéent pas à un haut fonctionnaire.
Jules Romains, Les copains

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.