Corrections automatiques

Y a-t-il des mots qu’on ne doit pas utiliser sur le Web ? J’ai dajà mis en place, pour la gestion de certains forums, des listes noires : des listes de mots qui devaient, selon les cas, permettre d’alerter les modérateurs s’ils étaient écrit par des utilisateurs, ou, carrément, disparaître automatiquement d’une contribution si ils y étaient tapés.

Ces mots ne sont généralement que ceux liés à des pratiques illicites ou réservées aux personnes majeures. Elles concernent donc la drogue, le sexe, l’incitation à la discrimination, etc.

On peut aller plus loin, assez facilement, et interdire, pourquoi pas, l’apparition de nom de marques concurrentes. Je n’ai pas d’exemples concrets, mais c’est aussi simple que d’interdire marijuana.

On ira sans doute beaucoup plus loin, et c’est cette dépèche de l’AFP qui m’y a fait penser…

Voici un petit florilège de corrections demandées par les chaînes de télévision et autres diffuseurs de films et téléfilms aux auteurs de sous-titrage et de doublage, évoquées vendredi lors d’un débat sur leur "liberté d’écriture" organisée par la Sacem.

Pas de noms de marques: lorsqu’un personnage parle d’une "Mercedes", il dit "voiture de sport allemande" dans la version française, et lorsqu’il prend du "Prozac", il prononce "antidépresseurs".

Le "Coca-Cola" devient "soda" ou "boisson gazeuse", le "scotch" du "ruban adhésif", et une "action Vodafone", une "action des opérateurs téléphoniques".

Pas de noms à consonance étrangère: un auteur a rapporté le contenu de cet e-mail, adressé par un correcteur, lui demandant de "franciser tous les noms allemands" d’une série: "Il n’est pas nécessaire que le téléspectateur apprenne dès les premières secondes de l’épisode qu’on est en Allemagne, il le saura bien assez tôt". De même, dans une série italienne, un autre a demandé que les "carabinieri" en uniforme deviennent des "gendarmes" et que tous les prénoms italiens soient francisés.

Pas de termes politiquement incorrects: "fuck", courant dans les films et téléfilms américains, disparaît en VF aux heures de grande écoute. On ne peut traduire "gas chamber" par "chambre à gaz" concernant l’exécution des condamnés à mort aux Etats-Unis, car "cela évoque trop les nazis", selon un correcteur. "Pas de termes péjoratifs, pas de référence religieuse, de référence au corps, à la chirurgie, aux maladies honteuses ou à la mort", a-t-on exigé pour le doublage d’une série pour enfants. De même, des "grosses" sont devenues des "idiotes" et des "Turcs" des "skaters", dans la VF d’une série allemande pour la jeunesse.

A quand un système de correction automatique des interventions des uns des autres sur les sites Web collaboratifs ? Ce serait, pourquoi pas pour la bonne cause : une forme de publicité déguisée. Faire en sorte que, sur une plate-forme de blogs, chaque fois qu’un intervenant écrit "café", le système rajoute "Carte Noire".

Comment ça, ce serait horrible ? Il faut bien trouver des modèles économiques pour tous ces services gratuits, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.