Cinq choses que vous ne savez probablement pas à mon sujet

C’est la chaine du moment, et Eric Delcroix s’est gentillement chargé de me la faire passer… Comme il m’a invité à la table-ronde blog en nord sur l’écriture web et dans les blogs qui se déroulera le 9 février 2007 à Lille, et que je suis poli, je me plie à l’éxercice. 5 choses, donc, que vous ne savez probablement pas sur moi.

1. Dans le train je lis le plus souvent des thrillers américains. Des bons gros livres lourds. Du Tom Clancy, par exemple. Et ça écorne un peu mon image d’amateur de littérature (suis aussi capable de me plonger corps et âme dans des objets littéraires un peu expérimentaux, comme quoi, le monde est parfois plus complexe qu’il n’y parait).

2. Je suis un expert en photo floue. J’ignore pourquoi les appareils photos bougent systématiquement lorsque j’appuie sur le bouton. En même temps, ça me fait une marque de fabrique.

3. J’ai écrit pendant plus de 18 mois des chroniques dans un hebdomadaire féminin. Je l’ai fait sous pseudonyme. Certains membres de ma famille, mis au parfum, m’ont plus parlé de ces articles là que de ceux que j’ai signé pendant deux ans et demi dans Télérama.

4. J’ai été lauréat d’un concours littéraire en 2004, pour l’écriture d’un sonnet dans le cadre de la semaine de la langue française. Mais si vous lisez ce blog depuis longtemps, vous le savez déjà.

5. Lorsque j’ai eu 15 ans, j’ai acheté mon premier micro-ordinateur. C’était en 1983. Un des premiers programmes que j’ai écrit était alors un générateur automatique de poèmes. Je ne le savais pas, mais, en 1983, j’étais à la pointe de l’avant-garde en matière de poésie. Je ne l’ai su que beaucoup plus tard. C’est aussi un des derniers programmes que j’ai écrit…

Je fais passer à quelques blogs locaux autour de Rouen où j’habite, histoire de vous les faire découvrir :

My funny Valentine

La fille de Rouen
En direct du Pollet

Et hop…

Rejoindre la conversation

4 commentaires

  1. plus çà va, plus je lis les réponses des autres, plus je me dis que ce que j’ai écrit, n’est pas franchement éxtraordinaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.