Cent ans

En 1988, sur l'album Putain de camion, Renaud fait semblant d'avoir cent ans. Une jolie chanson, on trouvait et on trouve encore, d'ailleurs. Avec une reprise en 2008 assez émouvante par Vincent Delerm, avec Bénabar et… Renaud. Un Renaud à la voix cassée, éraillée, voire fausse, qui, pour le coup, a l'air de les avoir, ces 100 ans. On trouve la chanson sur un album de Delerm qui traîne au fond de ma boîte à gants, et sans doute ailleurs.

Bref, tout ça pour en venir au zeugme qui clôt les paroles de la chanson, et qui ne sont pas pour rien dans le bon souvenir qu'on en a. Voici donc la retranscription de ce dernier couplet, et puis la vidéo d'un petit bout de la reprise par Vincent Delerm.

J'ai pas cent ans, je faisais semblant
C'étaient qu' des mots, du vent
Mais j'aimerais bien les avoir demain
Même aujourd'hui j' veux bien
Pour jouir enfin du bonheur
D'avoir pu traverser
Sans me faire écraser
Cette pute de vie, ses malheurs
Ses horreurs, ses dangers
Et ses passages cloutés

 

Renaud, Delerm et Benabar chante 100 ans par alber57

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.