Androïde écrivain

Premier_automateLa machine à écrire date de la fin du XIXème siècle, avec la commercialisation de la Remington en 1873. Pourtant, ce n’est pas la première, loin de là. Et, bien avant la machine à écrire proprement dite, il y a eu des automates. Les plus anciens écrivains mécaniques sont ceux de Friedrich von Knaus. J’ai découvert ça par hasard. En cherchant des illustrations pour mon album "sans parole".
On trouve des informations sur ces automates en français ici et . Je trouve ça tout à fait fascinant, ça date du milieu du XVIIIème siècle. Les japonais d’aujourd’hui peuvent continuer à travailler sur leurs robots…
Le petit bonhomme posé sur le globe, sur la photo, pouvait donc écrire "à la main", sur la tablette placée derrière lui. Le mécanisme est cachée dans le globe.
Bon, ce n’était pas un générateur de textes comme il en existe aujourd’hui. Mais ça ne fait pas de mal de se souvenir que l’aventure de l’automatisation de l’écriture a commencé il y a bien longtemps maintenant.
On ne fait rien que perfectionner ce qui était, au départ, de fabuleux mécanismes d’horlogerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.