8 septembre – Adrien

Une cuillerée pour papa… Tu vas l’ouvrir ta grande bouche ! Allez, regarde, c’est l’avion qui va atterrir… Brrrrrrrrrrrrrrrrrrr ! Oui, voilà ! C’est bon les courgettes, non ? Tu aimes ? Pourqoi tu deviens tout rouge ? Non, ne… Trop tard, mais regarde, il y en a sur le mur. C’est toi qui va nettoyer ? Et ça te fait rire ? Allez, il faut finir la purée. Tout manger. Tu eux grandir ? Tu veux devenir grand et fort comme papa. Allez, encore une. Allez… Fais un effort, mets-y du tien. C’est trop chaud ? C’est froid ? Tu n’aimes pas ça ? Trop salé ? Trop sucré ? C’est bon les légumes, je t’assure. Et puis il faut que tu t’habitues. Il n’y aura plus de viande quand tu seras grand. La courgette est ton avenir. Tu veux quoi à la fin ? Pense à tous ces enfants qui n’ont rien à manger. Ils seraient tellement heureux d’être à ta place. Même pour des courgettes, oui, même pour des courgettes. Encore une cuillère. Pour maman ? Tu veux pour maman ? Oui ? Tu veux bien pour maman ? Ok. C’est toujours ça. Je ne sais pas comment le prendre, mais ok. Tout le bol pour maman ? Bien.

1 commentaire

  1. J’ai souvenir que les mamans passaient du temps à préparer des purées de légumes pour leur bébé. Leur réussite était de le faire avec amour. Aujourd’hui la valeur du temps a augmenté, comment ne pas profiter d’un bol de légumes à 30 centimes ? Qu’est-ce 30 centimes ? Mais il y manquera l’amour. L’amour devra se diffuser au moment délicat du repas, quand la bouche du bébé se ferme ou recrache.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.