7 octobre – Serge

Encore un arbre à chat ? Tu rigoles ? Le précédent n’a pas duré un mois avant de se retrouver en lambeaux. Il n’a pas résisté aux griffes, aux morsures, et on l’a jeté quand ton chat l’a confondu avec la litière… On ne va pas remettre ça. Je ne veux pas insister, mais le mieux serait de se débarrasser du chat. Une saleté cette bestiole. Elle n’en fait qu’à sa tête, et si on doit racheter quelque chose, c’est plutôt un canapé. Comment ça, je suis intolérant ? Ma patience a des limites, et c’est tout. Si un arbre à chat rentre dans l’appartement, c’est moi qui en sortirais. Pour de bon. C’est moche et ça ne sert à rien. Oui. Je vais jusqu’au bout de ma pensée. Je peux le dire, au point où on en est. Je ne supporte plus la situation. Je n’en peux plus. C’est le chat ou moi. Voilà. Le chat ou moi. Je te laisse le choix. A toi de voir. Mais je ne peux plus subir ça. Toi non plus ? Ah, et donc ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.