21 février – Pierre Damien

Je sais la force des mots et leur capacité à maintenir le monde en place. Je ne laisserai pas tout partir à vau-l’eau. Qu’on me lise, et qu’on m’écoute : il faut des règles, et qu’on les respecte et que ceux qui n’ont pas la force soient dénoncés, châtiés, bannis. De la rigueur, de la droiture, de l’exemplarité. Écrire les règles, puis les faire appliquer. Dans cet ordre. Fixer la bonne marche des choses. J’ai ce qu’il faut pour écrire. Du matériel. Et la conviction chevillée de détenir la seule vérité qui vaille pour le salut de l’humanité. Je montrerai la voie, mot à mot : les incrédules seront mis au ban et les autres seront sauvés. Il n’y a pas d’alternative à mon enseignement. Pas de contournement. Pas de dérogation. J’excommunierai celui qui ne saura se plier au pouvoir du verbe. Il ne peut en être autrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.