162 – Étoile morte

Il faudra vivre avec

Une étoile morte au cœur

Une de plus

C’est lourd comme un soleil

Froid comme une nuit d’hiver

C’est là

Ça n’en bougera pas

C’est une bille

Pas plus gros qu’une bille

Une ossification de larmes

Un cristal de tristesse

Il faudra vivre avec ce petit bout de mort

Ce deuil incompressible

Personne ne le verra

Ce deuil

Mon encrier

Tous les mots de la colère serrés les uns contre les autres

Tous les mots pour écrire

Des pages et des livres

Des poèmes

Je n’aurai qu’à puiser à la douleur pure

Désespoir distillé

Et les phrases suivront

Enchâssant des éclats de cauchemar

Des bribes de terreur

—-

Les ombres entre les mots hurleront à la mort

Toujours

Il faudra vivre avec

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut