S’intéresser au zeugme ?

Au début de Les zeugmes au plat, à paraître en mars aux éditions Mille et une nuits, j'explique à quel point le zeugme a peu de place dans les études universitaires. Le livre ayant été écrit lors de l'été 2010 (et oui, il faut du temps, parfois, pour publier un livre), je n'avais pas alors accès à Ngram Viewer. Cet outil de Google n'est en effet accessible que depuis la mi-décembre. Et il conforte ce que je raconte au début du livre. Voici donc, en exclusivité mondiale, ce que j'aurais pu mettre dans le livre et qui ne sera qu'ici.

Petit point d'abord sur ce qu'est Ngram Viewer. Patrick Peccatte l'explique plutôt bien ici :

[Ngram Viewer] permet de visualiser sous forme de graphiques les fréquences d’apparition de suites de mots dans les livres numérisés depuis 2003 sur Google Books. […] L’application contient actuellement les mots extraits de plus de 5 millions d’ouvrages, ce qui correspond d’après les développeurs à 4% des livres jamais publiés.

A quelques réserves près, il permet de se rendre compte du rythme d'utilisation d'un mot dans les publications dans une langue donnée. On peut ainsi savoir quand "zeugme" a été utilisé.

Zeugme1

 

 

Pas de vraie surprise, le concept, avant 1940 est quasi inexistant, sauf à de très rares occasion, et l'on voit comme il monte en flèche dans la deuxième moitié du XXième. Parce qu'on disait zeugma avant ? Peut-être, mais on ne peut malheureusement tirer aucune conclusion de la comparaison zeugme/zeugma ; la cité de Zeugma créant la confusion, il faut comparer par exemple, les expression "un zeugme" et "un zeugma". Et l'on s'aperçoit qu'aucune des tournures ne semble s'être substituée à l'autre au fil du temps, mais que les pics sont sans doute liés aux usages de tel ou tel auteur à l'occasion de telle ou telle parution. L'outil ne permet pas d'en savoir plus.

Zeugme2a

 

 

Reste à confirmer ce qu'on sait déjà : que le zeugme étonnament intéresse moins les auteurs, quels qu'ils soient, et les universitaires en particulier. La comparaison avec d'autres objets d'études de nature similaire est édifiante.

On compare ici les occurences de zeugme avec celles de la toute puissante métaphore, avec la métonymie ou même avec "discours indirect".

Zeugme3

Et l'on voit qu'il était temps de rétablir un peu l'équilibre en consacrant un livre au zeugme. Chose faite en mars. Ouf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.