Depuis 2006, lors de mes formations à l’écriture sur le web, je marque les esprits avec un exemple : celui des crevettes de Madagascar. Une belle longévité pour un article sur mon ancien site, qui montre concrètement que la répétition des mots-clefs dans un article influence positivement son référencement auprès de ceux qui cherchent les-dits mots-clefs dans Google.

Mais, le 12 juin 2014, j’étais devant quelques stagiaires de Radio France pour le compte de l’ESJ. Arrivé à la partie concernant le référencement, j’annonce mon effet spécial. Effets de manches, roulement de tambour. Je fais l’effet d’un manche, roulé dans la farine. Rien. Rien de rien : mon article sur les crevettes de Madagascar a sauté. Mais diantre, que s’est-il passé ?

Rien d’imprévisible, en fait : j’ai changé de site., rapatrié toutes mes archives ici, y compris les crevettes de Madagascar, qui ont donc changé d’adresse. Et la problématique du changement d’adresse, en référencement, c’est un vrai problème. On tombe très rapidement, si l’on ne fait rien, dans le travers du « NPAI » : n’habite plus à l’adresse indiquée.

Ce qui m’arrive là se résout assez simplement en redirigeant les moteurs de recherche des anciennes adresses aux nouvelles, à l’aide d’un bout de code à placer à l’ancien emplacement des pages, par exemple, et/ou d’un nouveau fichier .htaccess sur l’ancien site. C’est de l’informatique, la partie technique du référencement. Et je m’en suis passé. C’est mal, et, en même temps, pas très grave en ce qui me concerne, à part pour ces crevettes de Madagascar, donc. Je devrais en outre demander à ceux qui jusque là pointaient vers l’ancien site de pointer vers le nouveau. Un travail un peu long à réaliser, mais très efficace. Voir des explications techniques ici, par exemple.

Bref, le déménagement d’un site, ce n’est pas juste déménager. Comme dans la vraie vie, il faut mener quelques actions pour que l’on continue à vous trouver.

Comment mesurer l’impact d’un changement de site lors duquel le suivi a été pas ou mal géré ? Voici un exemple concret.

Le site Paris-Normandie.fr a lancé une nouvelle version mi-mars 2014. Ses statistiques se sont effondrées.
Le site Paris-Normandie.fr a lancé une nouvelle version mi-mars 2014. Ses statistiques se sont effondrées (source OJD).

Et voilà pourquoi il ne faut pas oublier de penser au référencement lorsqu’on déplace un site, ou même lorsqu’on change de système de gestion de contenu : Google doit pouvoir s’y retrouver. Et le lecteur aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.