Pas si compliqué

“Quand j’ai écrit la première phrase de Molloy, je ne
savais pas où j’allais. Et quand j’ai achevé la première partie,
j’ignorais comment j’allais continuer. Tout est venu comme ça. Sans
rature. je n’avais rien préparé. Rien élaboré.»
Samuel Beckett

Finalement, ce n’est pas si compliqué, écrire…

Citation citée là.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.