Non, mais, vous avez vu l’heure ?

Les formations se suivent et ne se ressemblent pas toujours. Rythme soutenu, en tout cas, ces dernières semaines, avec tout ce qui fait la beauté des formations : la variété des problématiques et la richesse des rencontres, de Strasbourg, pour l’intranet du Conseil Général à Paris et l’écriture sur le web appliqué à la presse hebdomadaire régionale, en passant par deux jours sur la newsletter (si, si, je leur apprends à tous à écrire des phrases courtes avec des verbes d’action sans abuser des parenthèses).
A partir de lundi, formation à la conception de projet éditorial sur le Net, avec une liste de stagiaires qui promet des échanges intéressants…
Après ? Le carnet de commandes est plein jusqu’en juin… Pas de quoi se plaindre. Loin de là. Mais, au milieu d’autant de projets, il faut, aussi, trouver le temps de souffler. Non mais, vous avez vu l’heure ? 23h20. Un samedi soir… Il n’y a pas mieux à faire que rattraper mon retard dans la lecture de mes blogs préférés, là ? Dormir, peut-être…

Rejoindre la conversation

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.