La grande affaire de la semaine, c’est la disponibilité des romans de la rentrée, parfois avant leur sortie, gratuitement, sur quelques sites de piratage. De quoi donner des sueurs froides aux éditeurs, comme le souligne Thierry Crouzet. C’est que la lecture numérique a bien des avantages. D’ailleurs, n’hésitez pas à participer à ce projet !

Sur Facebook, on est parfois envahi d’actualités présentées de manière un peu sensationnelle mais sans véritable intérêt. Des infos aux titres racoleurs. Le réseau social a décidé de faire le ménage. Les choses sont ainsi expliquées sur Génération NT :

Selon Facebook, 80 % des utilisateurs interrogés dans une étude indiquent qu’ils préfèrent que les titres les aident à décider s’ils veulent lire l’article entier avant de cliquer.

Pour faire le ménage dans le fil d’actualité, le réseau social va surveiller le temps passé par un utilisateur pour lire un article après un clic. Un indicateur sera que si un utilisateur revient immédiatement sur Facebook à la suite d’un clic… il n’a pas été satisfait.

Un autre facteur pris en compte consistera à regarder le ratio d’utilisateurs qui cliquent sur le contenu par rapport à ceux qui en discutent et le partagent avec des amis. À défaut de telles interactions, ce sera aussi un signe que la qualité du contenu n’a pas été jugée suffisante.

Facebook fait partie de ces services qui gardent, vous le savez, de nombreuses traces de vous. Pour y voir plus clair, lisez donc cet article de Rue89.

Dans les formations que je dispense, j’insiste toujours sur le fait qu’on passe beaucoup de temps à réfléchir à sa home page, alors que la façon dont se présentent les pages intérieures d’un site est très importante. Il est bon de rappeler cependant que la home page n’est pas morte, à partir de l’exemple d’un site qui y est revenu après avoir voulu s’en affranchir.

L'avenir de la presse au cœur des liens de la semaine (Capture du documentaire Presse :vers un monde sans papier ? Diffusé sur Arte
L’avenir de la presse au cœur des liens de la semaine (Capture du documentaire Presse :vers un monde sans papier ? Diffusé sur Arte

Côté média, rentrée oblige, ça parle beaucoup de stratégie. Le patron de Radio France explique dans Libération que « la radio va plus vite que le web ». Mais dans Les Inrocks, c’est Johan Huffnagel, le numéro 2 de Libération qui explique que « le papier n’est plus la priorité de Libération ». Ce qui permet à David Servenay, journaliste et cofondateur de la Revue dessinée, de tracer pour Libération un avenir :

si « le papier n’est plus la priorité de Libération » comme le souligne Hufnagel, alors tirez-en toutes les conséquences ! Passez, par exemple, de six à deux éditions papier par semaine : cela vous coûtera moins cher, mais pourrait aussi vous rapporter beaucoup plus en développant un vrai site, satisfaisant pour vos lecteurs et qui génère des revenus.

Ben voilà, on y vient. Et l’on tient peut-être une occasion de lutter contre le lent déclin de la presse française pointé par Challenges avec l’AFP. Attention néanmoins, rien n’est simple dans ce domaine. La preuve outre-rhin avec les difficultés de Der Spiegel à mettre en oeuvre sa stratégie de rapprochement entre le web et le papier.

Côté web et média, les relations sont en effet souvent compliqué. La preuve encore, dans un autre genre, avec l’attaque du Parisien (le journal) contre The Parisienne (le blog). Rue89 dresse un bilan du sujet.

Et pour finir, la traditionnelle vidéo de la semaine. C’est le documentaire qui a tout à voir avec les liens précédents Presse : vers un monde sans papier ? Diffusé par Arte. Il ne devrait être visible ici que jusqu’au mardi 2 septembre 2014.

https://www.youtube.com/watch?v=DBJZesXZvjA

Retrouvez moi sur Google+Facebook, et Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.