Joshua Benton est le directeur du Nieman Journalism Lab, laboratoire de recherche en journalisme rattaché à l’Université de Harvard. En quelques années, analysant et anticipant les tendances, ce centre est devenu une référence suivie par les plus grands médias. Autant dire qu’on recommande la lecture de son interview sur Ragemag.

Un restaurant a poursuivi un de ses clients qui le critiquait sur le web, et a même trouvé un juge pour lui donner raison. C’est Arrêt sur image qui revient sur cette affaire. Assez incroyable à l’heure ou chacun est habitué à donner son avis sur le web, un espace où d’ailleurs chacun peu répondre… L’histoire ici.

La guerre contre le bloqueur de publicité Adblock Plus (ABP) est lancée en Allemagne. Trois entreprises de médias ont confirmé, jeudi 3 juillet, avoir déposé plainte contre la firme Eyeo GmbH, éditeur d’ABP, auprès du tribunal de Munich : : « Nous estimons que le modèle économique que la firme Eyeo impose avec son bloqueur de publicité est illégal, ce que nous souhaitons faire clarifier devant la justice ». En France, cela posait déjà un problème à TF1 pendant la Coupe du monde de football.

Il est de plus en plus clair dans les grandes entreprises, comme dans les petites, que la culture numérique passe par la formation des collaborateurs. Parfois en associant formation en ligne et en présentiel. Rappelons pour l’occasion cette très belle offre de formation au numérique à laquelle je participe d’ici la fin 2014. Il est encore temps de vous inscrire.

Pour le fun, mais est-ce si drôle que cela ? Klaire met le doigt où ça fait mal : les profils bidons utilisés par M6 sur les réseaux sociaux pour poser des questions dans les émissions « interactives ». Gérer une communauté, c’est un boulot, un vrai…

Il n’y a pas que l’interactivité qui pose des problèmes aux médias. La course à l’audience aussi, qui tirerait le journalisme vers le bas. C’est la thèse, de doctorat, d’Angèe Christin, expliquée dans L’Express :

Face à la pression du marché, il y a une forte tension entre un impératif de quantité et la qualité, c’est-à-dire une ligne éditoriale respectable. Les rédactrices et rédacteurs en chef ont des arbitrages à faire sur cette question essentielle.

La vidéo de la semaine :

Retrouvez moi sur Google+Facebook, et Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.