Les amourettes et la cervelle

"Quand vous citez un texte con, n’oubliez pas le contexte." (Prévert) Il me fallait un bon exemple, pour souligner que, hors contexte, on pouvait aisément se fourvoyer dans la compréhension d’une phrase. Et la phrase, je l’ai :

“Les amourettes peuvent très honorablement remplacer la cervelle.”

Une phrase amusante sur l’amour qui rend bête ? Non, pas vraiment, elle est de Françoise Bernard, et provient de son livre  "Les Recettes faciles". Si vous ne savez pas ce que sont les amourettes… Ce ne sont pas seulement  des amours passagères : les amourettes désignent également la moelle épinière de certains animaux de boucherie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.