Le parler que j’aime

"Le parler que j’aime, c’est un parler simple et naïf, tel sur le papier qu’à la bouche, un parler succulent et nerveux, court et serré, non tant délicat et peigné comme véhément et brusque."

Michel de Montaigne, à qui l’on doit cette phrase, aurait sans doute fait des merveilles avec un blog (j’adore ces phrases qui ne veulent pas dire grand chose). En tout cas, ça correspond bien à ce que devrait être une écriture web maîtrisée, non ?

Cette citation de Montaigne est en page 33 d’un livre superbe sur l’écriture et la langue française, que l’on doit à Maurice Deleforge Delforge, professeur de français à l’école de journalisme de Lille pendant une bonne quarantaine d’année : "En français dans le journal", editions Valhermeil, 2001.

Rejoindre la conversation

3 commentaires

  1. Montaigne n’aurait pas été connu, tu veux dire, il aurait été (est) dans l’épaisse traine de la blogosphère. Google n’aurait même pas reconnu -ne sait pas référencé, le génie, d’ailleurs même si le génie existe, sans doute, quelques part sur le toile, personne n’en veut, ce temps là est passé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.