Le blog ? Un prétexte

Vous n’êtes pas là où j’écris. Le plus souvent pas là où je publie. Pas sur mon blog, en tout cas, ou très peu.
Il fut un temps où ce n’était pas comme ça. Vous veniez me lire, là. Mais vous ne venez plus.
Mais vous me lisez.
Plus nombreux que jamais sans doute.
Parce qu’une fois publié, ma note est là, mais surtout ailleurs. On multiplie les ailleurs, comme les lecteurs. Et le blog n’est plus qu’un prétexte. Littéralement. Ce qui précède le texte, et donc la lecture.
Vous me lisez dans votre agrégateur. Depuis longtemps déjà. Et, si je n’ai plus de statistiques fiables sur le nombre de visiteurs de ce blog depuis longtemps, je sais combien vous êtes, peu ou prou, abonnés au flux RSS. Quelques centaines.
Vous me lisez sur le site des explorateurs du Web, et puis sur mon profil Facebook, ou dans mon univers Netvibes… Et puis où vous voulez…
Et ce blog, alors ?
Rien, je vous dis, un prétexte.

Rejoindre la conversation

3 commentaires

  1. Bonjour,
    peut-être qu’en créant un chapô à chaque article et qu’en ne proposant dans le flux RSS que le titre et ce chapô au lieu du contenu complet, tu verrais ton contenu redevenir le texte.
    Perso (j’ai tout le contenu dans mon agrégateur et je viens quand même le lire ici :p)

  2. oui, c’est intéressant de soulever ce lièvre – pour ma part, systématiquement depuis ma page netvibes, et clic pour venir ici lire en mise en page originale selon proximité où me rejoint le billet ou l’analyse
    et c’est quand même fascinant de se dire qu’on constitue ainsi une sorte de communauté, jamais la même pour aucun de ses membres, mais à laquelle chaque blog ajoute sa teneur, sa couleur (là je viens de la Lettrine avec question des SP et des blogs)
    question subsidiaire, est-ce qu’on ne devrait pas s’associer, de façon ouverte, pour proposer un « univers » Netvibes plutôt que chacun créer sa page « univers » perso ?
    (oh zut, j’ai utilisé une négation… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.