La carte de presse pour les « journalistes citoyens »

Il semble donc que, pour bénéficier du statut de journaliste, il faille
que la personne crée une société dont elle devienne un salarié, pour
pouvoir être rétribuée de manière compatible avec le statut de
journaliste.

Enfin, dernière condition, il faut que la
personne tire de cette activité « le principal de ces ressources ». La
commission a toujours la tentation d’appliquer le vieux critère des
« ressources nécessaires à son existence »

Très intéressant article de Frédéric Rollin sur la possible attribution de la carte de presse à des "journaliste citoyens".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.