J’ai feuilleté Le Monde

Ca a commencé par un email, vendredi 15 septembre 2006 :
Dès lundi, le Journal Electronique vous sera offert pendant toute la durée de votre abonnement au quotidien.
Le Journal Electronique du Monde sera disponible à partir de 15 h, du lundi au samedi, où que vous soyez : la newsletter vous informera, au moment de la parution en kiosque à Paris, des grands titres de votre quotidien.
Aujourd’hui, lundi, je reçois donc, à 13h50, un email qui me propose les grands titres du journal. Je clique, parce que je suis curieux, et que je veux voir à quoi cela ressemble. Et là, j’avoue, je suis scotché. Le journal s’ouvre devant moi. Je peux le feuilleter à l’écran, parcourir le sommaire, et, lorsque je clique sur un article qui m’intéresse, pif, paf,il s’ouvre dans une nouvelle fenêtre, et je peux le lire, copier, coller, imprimer… Bref, je vis avec Le Monde sur mon écran.
Il n’y a aucun doute pour moi : je vais relire Le Monde autrement. Et les parisiens ne peuvent pas bien comprendre ce dont je parle, mais l’exemplaire papier, je ne le recevrais que demain, à midi, avec mon courrier… Trop tard, donc. J’ai gagné 24h dans ma vie de consommateur d’information.
Il y avait bien les flux RSS, et tout le toutim… Mais là, c’est différent : je vois le journal, j’utilise mes repères de lecteur de papier, et j’ai tous les avantages de l’écran. Et bien, ça change tout. Merci Le Monde.

Lemondejournalelectronique

Rejoindre la conversation

6 commentaires

  1. En ce qui me concerne, je me contente de l’édition Web du monde, ainsi que celles de ses confrères. Ça me suffit bien. Il n’y a que le Monde diplomatique que j’achète encore en kiosque, parce que je le lis aux toilettes. Et là, je suis connecté sur autre chose !

  2. En effet c’est très bien fait le monde en ligne, j’en reste stupéfaite et envieuse…
    Avec d’autres internautes j’ai conçu une revue gratuite à télécharger ici : http://www.polyfiction.fr
    Faut être indulgent ce n’est que le numéro 1 et on ne peut que s’améliorer… mais j’espère que ça plaira, c’est très différent du Monde ! Hihihihihi !

  3. Chez moi, Le Monde arrive entre 14H 30 et 16H30 selon les jours, pas le lendemain. Et j’ai du mal à croire que ce ne soit pas le cas à Canteleu.
    J’aime palper le papier, et mettre de côté le journal pour le lire en prenant le thé, bien calée dans un fauteuil ou le garder pour le soir au fonds de mon lit…complètement déconnectée de l’ordinateur qui finira par nous coller aux doigts, comme la cigarette de l’accro au tabac. Pourquoi mettre un écran entre soi et Le Monde?

  4. Je serais honore de lire votre journal bien connnu mondialement.J,attends avec impassionce de vous lire bientot.

  5. Je serais honore de lire votre journal bien connnu mondialement.J,attends avec impassionce de vous lire bientot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.