J’ai pensé que #88

J'ai pensé que le marathonien, à un moment de la course, vers la fin du premier quart, peu ou prou, se dit qu'il n'y arrivera peut-être pas, et puis, passé la moitié, que si il a pu le faire une fois, il le pourra deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.