J’ai pensé que #69

J'ai pensé que l'accumulation prévisible de nos espoirs déçus, de nos attentes insatisfaites, de nos rêves abandonnés valaient bien le risque de quelques dérapages, de quelques pertes de contrôle, de quelques têtes à queues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.