J’ai pensé que #14

J'ai pensé qu'un fou rire valait un bifteck et n'ai jamais remplacé l'un par l'autre. Et inversement.

4 commentaires

  1. Si le steak vaut un fou rire, et si la nuit d’amour est reconnue comme équivalente à une bonne séance de cardio-training, je ne vois pas bien l’équivalence entre l’orange pressée et la promenade en éléphant…
    Aurais-je loupé quelque chose ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.