Il faut le voir pour le croire

On ne relève pas assez souvent ce que l’on lit. Et, sur la masse de textes présents sur le net, les perles ne manquent pas. Personne n’est à l’abri, d’ailleurs. Mais l’on se dit parfois, en tant que formateur, que les professionnels de l’écriture web y échapperont peut-être…
L’exemple du jour ?

Mais ce n'est pas tout ! ce livre est aussi destiné à un public de non-voyants puisqu'il est accompagné d'un cdrom présentant une lecture par l'auteur et une traduction complète en langue des signes.
Je garde la source pour moi. Mais la langue des signes au service des non-voyants, il fallait y penser…

Rejoindre la conversation

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.