Godblessyoo : vos photos officiellement bénies par l’église catholique

Le buzz est garanti. Parce que l’idée parait farfelue, tirée par les cheveux, auréolée de sa part de délire. Jugez plutôt :

Sélectionnez ou prenez une photo depuis l’application et effectuez un signe de croix sur l’écran tactile de votre Smartphone ou de votre tablette.

Votre photo sera alors partagée sur Facebook, Twitter, par MMS ou par mail mais elle sera aussi et surtout sauvegardée sur notre serveur dont la particularité est d’être béni par un prêtre Catholique.

Le processus qui permet de bénir les fichiers
Le processus qui permet de bénir les fichiers

Sérieux ? Sérieux. Il y a un curé dans la boucle. Et pas n’importe lequel : le père Geoffroy de la Tousche, qui officie à Dieppe. Le prêtre a eu les honneurs de Libération lorsqu’il a emmené son maire, le communiste Sébastien Jumel, rencontrer le Pape…. C’est ce prêtre là qui va bénir les serveurs utilisés pour l’appli.

Et comme tout cela semble fait pour le bien spirituel de l’humanité, 70% des bénéfices générés par l’application, disponible gratuitement, seront directement reversés à des associations caritatives.

Appel aux dons, appel au Pape

Le garçon derrière cette idée folle s’appelle Sébastien Poncelet. Ce n’est pas sa première idée étonnante mais celle-là surpasse les quelques unes que j’ai pu couvrir au fil des ans. Il y a d’abord eu son CV en chanson, et puis il a fait voyager un film réalisé par des jeunes de banlieue autour de la terre en satellite. Le genre à aimer les défis fous. Godblessyou est lancé depuis la Normandie.

Godblessyoo en est au stade de la recherche de fonds. Avec un appel à participation lancé le 15 avril 2015. Ce n’est qu’un début. Il se murmure que Sébastien est déjà en contact avec le Vatican. L’idée ? Que le premier selfie qui passe par le serveur béni de l’application soit celui du Pape lui-même. Parce que, quitte à lancer une start-up, autant le faire du plus haut possible.

Pour en savoir plus, et pourquoi pas donner un peu, c’est là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.