Etude de titre

Soit un titre raté, voyons pourquoi.

Titre_nadal

"Rafael Nadal est, définitivement, de plus en plus seul sur terre". On est à deux doigts d’un bon titre, à deux doigts seulement. Voyons, d’abord, ce qu’il conviendrait de retirer. Le verbe "est", un verbe faible, qui n’apporte rien : "viré !" "définitivement", et bien, non, rien de définitif, puis que le titre nous dit ensuite "de plus en plus" ce qui indique au contraire une évolution. Boutons l’adverbe hors du titre. De plus en plus ? C’est ça l’info, je ne crois pas, non. Viré également. Le prénom ? Pas indispensable. Il est pas beau mon titre comme ça :

Nadal, seul sur terre

C’est parfois beau, la simplicité. Mais allons jusqu’au bout. En terme de mots clés, "terre", tout seul, ce n’est pas terrible. D’autant que "Nadal, seul sur terre", je ne suis pas le premier à y penser. Alors, ajoutons juste ce qu’il faut :

Nadal, seul sur terre battue

Pas forcément mieux, mais plus utile à Google, et moins fréquent sur Internet. Ce qui n’est pas un mal.

Rejoindre la conversation

9 commentaires

  1. En regardant le match j’ai trouvé que c’était Federer le personnage principal (sans être vraiment tennistiquement au point), une impression.
    Alors je proposerais, si j’étais vendeur, « Federer de plus en plus battu » voire « abbatu » même. Non ? Je pense que l’info est là.

  2. Simple, rapide, efficace. Très instructif !
    De mon côté, j’aurais ajouté des parenthèses :
    Nadal, seul sur terre (battue)
    @ropib : titrer sur Federer ? Mais l’article parle de la victoire de Nadal…

  3. Très bonne étude: percutant, incisif, efficace. Si j’osai je l’appliquerais bien à un autre… allez, j’ose:
    « 10 points clefs pour écrire un article pour le web ». Presque un bon titre. « 10 points clefs » ? trop lourd. « 10 règles » devrait suffire, le caractère essentiel étant tenu dans le chiffre.
    « pour écrire un article » ; quelle est la part des articles (journalistiques) dans le contenu écrit du web? aucune idée mais c’est sûrement énorme… virons l’article (mais n’oublions pas de le faire figurer dans notre liste de mots-clefs).
    « pour le web » c’est clair mais… « pour écrire pour le web » ça le fait pas. Remplaçons « pour écrire » par « d’écriture ».
    « 10 règles d’écriture pour le web ». Il est pas beau mon titre? 😉
    ps: désolé pour la double publication, c’est qu’à force de passer d’un article à l’autre je me suis mélangé les pinceaux, moi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.