De l’amour en boîte

"lorsque Miranda, 14 ans, met en ligne trente photos d’affilée de son
affreux matou, ces photos-là ne nous disent qu’une seule chose. Que la
photo, ça sert à mettre de l’amour en boîte. Pour le consommer plus
tard, comme des tranches d’ananas."

André Gunther, qui sait être clair.

Et parce qu’il fallait noter quelque part l’adresse de ce billet, et encourager à sa lecture et à celle des commentaires qui le suive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.