Connaissez-vous l’hendiadyn ?

Hendiadyn est plus difficile encore à placer au Scrabble que zeugme. Mais c'est aussi une figure de style. Elle consiste à dissocier en deux éléments une formulation qu’on aurait pu faire en un seul. On voit à l'aide de quelques exemples qu'il s'agit d'une figure qu'on peut aisément confondre avec le zeugme. Quand Jean-Jacques Rousseau écrit, dans Les Rêveries du promeneur solitaire :

« Respirer l'air du lac et la fraîcheur »

On peut penser rapidement qu'il s'agit d'un zeugme : "l'air du lac" et "la fraîcheur" ne sont pas de même nature. Mais qui dit zeugme, dit incongruïté entre les éléments… Ici, ce que le promeneur respire, c'est bien la fraîcheur de l'air du lac. C'est un hendiadyn : on peut recomposer avec les deux éléments de la formulation une phrase qui tient la route. Degré zéro de l'incongruïté, pas de zeugme. Mais là, tout se discute, une part de subjectivité dans le jugement est inévitable : ce qui est incongru pour l'un ne l'est pas toujours pour l'autre. On n'a pas fini de se disputer…

 

 

 

Rejoindre la conversation

2 commentaires

  1. Bonjour, j’aime beaucoup votre blog et vos posts avisés. Hendyadin… on dirait une de ces nouvelles molécules immuno-dépressives… Vous êtes le seul français qui ait noté cette coïncidence troublante du Mardi-Gras et de la Journée Mondiale de la Femme. Nous nous suivons sur twitter, je crois, mais je serais ravie et honorée de correspondre avec vous.
    Fred Romano
    http://FredRomano.canalblog.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.