Clarté et justesse

La clarté est la politesse de l’homme de lettre.
(Jules Renard, Journal (7 octobre 1892), p.110, Éd. Robert Laffont coll. Bouquins.)

Le mot juste ! Le mot juste ! Quelle économie de papier le jour où
une loi obligera les écrivains à ne se servir que du mot juste !

(Jules Renard, Journal (22 novembre 1894), p.195, Éd. Robert Laffont coll. Bouquins.)

 

Toujours autant de merveilles, dans "Au fil de mes lectures"

Rejoindre la conversation

1 commentaire

  1. Et puis, il y a aussi « dans un monde complexe, les simplificateurs (surtout politiques) sont des faussaires. » Pourtant ils sont plus clairs en général….
    et puis aussi, Antonin Artaud, « toute pensée claire est une pensée morte »….
    Ceci dit clairement, je préfère la clarté au quotidien…
    Et je m’en remet à Edgar Morin pour la complexité que je ne renie pas.
    Comme quoi, les slogans sont simplificateurs.
    David

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.